Actualites du lab - Paris&Co Expérimentation 

Actualites du lab

  • 21/12/12 Oxialive expérimente sa colonne numérique intelligente Gare du Nord
     
    La société Oxialive présentait le 13 décembre sa colonne numérique intelligente « Manu », en face du parvis de la Gare du Nord à Paris. L’objectif ? Donner aux touristes et habitants un outil pour mieux se repérer et accéder à des informations pratiques de proximité.
     
    « Cette colonne numérique est une réinvention de l’historique colonne Morris », a introduit Jean-Louis Missika, adjoint au maire de Paris en charge de l’innovation. Cette colonne communicante a été implantée dans le cadre de l’appel à projets « Mobilier Urbain Intelligent », piloté par le Paris Région Lab, dans un des endroits les plus densément fréquentés de Paris. « La Gare du Nord est une entrée de Paris pour des milliers de touristes », rappelle Rémi Féraud, maire du 10e arrondissement, justifiant l’emplacement. L’élu confirme que les premiers retours d’utilisation de cette colonne, installée depuis près de deux mois, sont « très positifs, de la part des habitants et des visiteurs ».

    Quelle est la valeur ajoutée de ce nouveau mobilier urbain que l’on aperçoit de loin avec ses trois écrans LED animés et son écran tactile ? En premier lieu l’information. Pour les visiteurs, la face tactile de la colonne constitue une précieuse boussole : tous les transports en commun (du métro au vélo en libre service) sont affichés et l’utilisateur peut calculer ses itinéraires. En réalité, à partir d’un système de géolocalistion, la borne se transforme en un véritable agent d’accueil touristique.
    Les écrans LED diffusent des informations municipales, en relayant par exemple le fil Twitter officiel de la ville en temps réel, les indices de la qualité de l’air d’Air Parif, des campagnes de prévention comme celles du Téléthon, SOS Femmes Battues… ainsi que des spots éducatifs et de sensibilisation au handicap. Les informations locales sont également au centre du dispositif : informations sur les associations, commerces de proximité, système de petites annonces, soirées, concerts, spectacles de proximité…
     
    En second lieu, la colonne offre tout un tas d’outils pratiques, comme un défibrillateur et des boutons d’appel permettent d’entrer en contact facilement avec les services d’urgence, les pompiers et le commissariat le plus proche. Enfin à terme, la webcam intégrée permettra aux citadins de voir ce qu’il se passe dans les autres villes où seront installées les prochaines colonnes. Reliée au réseau, « la colonne consomme autant qu’un sèche-cheveux », assure Christophe Pawletta, co-gérant d’Oxialive. A noter que l’accessibilité est un des engagements d’Oxialive : l’écran est manipulable par des personnes en fauteuil roulant, grâce à une interface qui se modifie en fonction de la hauteur de lecture et de son utilisation.

    Implantée dans le nord de la France, Oxialive, qui a déjà installé un réseau national de près de 100 écrans LED, inaugurait ce matin sa première colonne « Manu ». La jeune entreprise finance l’implantation de sa colonne – d’un coût de 100 000 euros – par des contrats publicitaires, en majorité avec des enseignes locales, qui y voient un moyen efficace et innovant d’attirer le chaland.
     
    La colonne d’Oxialive est une nouvelle pièce à l’édifice des Mobiliers Urbains Intelligents installés progressivement depuis l’année dernière dans la capitale. Après l’expérimentation, place au développement commercial : Jean-Louis Missika rappelait d’ailleurs que « certains projets expérimentés ont déjà trouvé un débouché commercial, comme c’est le cas avec les potelets à mémoire de forme, dont l'entreprise (Sabacaucho, ndlr) a signé un contrat avec Autolib’ ». Souhaitons le même succès à Oxialive.
     
     
    Voir les photos de l'inauguration
     
    TAG: Mobilier Urbain Intelligent//Expérimentation
  • Voir toutes les actualités