PROJETS DU LAB

Efficacité Energétique 2e
PRÉSENTATION
Cette deuxième édition de l'appel à projets "Efficacité énergétique des bâtiments" avait pour objectif de permettre à de nouvelles entreprises de proposer leurs solutions innovantes en matière d’efficacité énergétique puis d’organiser, pour les technologies retenues, leur expérimentation par la mise en relation avec des territoires d’accueil bailleurs de la Ville de Paris, musées, immeubles privés…

Projet

19 projets sélectionnés sur les technologies liées à la maîtrise et à la gestion des consommations d’énergie.

Des projets qui portent sur le chauffage, les réseaux de chaleur, la cogénération et le rafraichissement : Arionic, Smart Heating par CPCU, PACR2 par GECEHA,  Ecooler par StudioKahn
Présentation disponible ici : http://fr.slideshare.net/parisregionlab/vido-1-equipement-chauffagerafraichissementrseau-de-chaleur-24839504

ou sur la purification de l'air, l'isolation et la cogénération : A3000 par BioWind, IEC, IPAC par MacHome, Ennesys, Micro-Cogénération par GrDF et VIESSMANN
Présentation disponible ici : http://fr.slideshare.net/parisregionlab/efficacit-energtique-2e-dition-qai-isolation-gnration-dnergie

Des projets qui permettent de suivre les consommations réelles du bâtiment et de réguler le chauffage :  Intelligence énergétique, Openergy,  SmartHome M2M par Home Technology (devenue SMACT),  EcoSocial par POLYTOPICS et RIC, THZ
Présentation disponible ici : http://fr.slideshare.net/parisregionlab/vido-3-suivi-et-rgulation-24839500

Des projets de compréhension des comportements des usagers ou de modélisation de ceux du bâtiment : ADSC - IME, Tempéo par GDF SUEZ, AFER par CARDONNEL Ingénierie, ENERGISME,
Présentation disponible ici : http://fr.slideshare.net/parisregionlab/efficacit-energtique-2e-dition-etude-des-comportements-et-modlisation-des-btiments

Après deux année d'accompagnement, un déploiement décevant
Une soixantaine de pistes ont été explorées pour mettre en oeuvre les expérimentations. Elles ont suscité beaucoup d'échanges entre les entreprises et les potentiels territoires. Cela n'a malheureusement abouti au déploiement que de 5 projets de cette 2ème édition, ce qui est peu en comparaison de nos autres appels à projets. Les territoires potentiels, déjà très mobilisés par la première édition, n'avaient pas assez de ressources pour assurer l'accompagnement de ces nouveaux projets. C'est l'une des raison principale du faible déploiement. Les entreprises, selon notre enquête, ressortent tout de même globalement satisfaites de la participation à cet appel à projets, que ce soit au niveau de la visibilité acquise ou des enseignements tirés d'une confrontation au terrain et aux contraintes techniques.